SENSEI

& INSTRUCTEURS

PASCAL LANDRY

SENSEI DOJO QUÉBEC

Ren-i (2e Dan)
Shoden Renshi Kaku (Instructeur niveau 3)

Pascal Landry pratique les arts martiaux depuis plusieurs années. Il a commencé par apprendre les bases du karaté Kyokushin avant de s’initier au maniement d’armes.

En 2001, il apprend les rudiments du Shinkendo sous la tutelle de Sensei Bruno St-Pierre du club de Shinkendo de Rimouski.

En 2007, il déménage dans la grande région de Québec et continue la pratique du maniement du sabre de façon individuelle.

Pascal Landry pratique le karaté Kenpo dans les écoles de Vision Arts-Martiaux où il fut engagé, en 2009, comme instructeur de combat pour ces écoles de karaté.

Pour promouvoir davantage le Shinkendo dans la région de Québec, Sensei Pascal Landry passe ses grades d’instructeur. Il reçoit officiellement son accréditation d’instructeur en maniement du sabre de l’ISF (International Shinkendo Federation).

Depuis, il partage avec ses élèves sa passion pour le Shinkendo tout en perfectionnant l’art du sabre et de l’enseignement.

LOUIS SIMARD

SENPAI DOJO QUÉBEC

Hyaku-i (1er Dan)
Shido-in (Instructeur niveau 2)

Passionné par l’art et la culture japonaise, le parcours martial de Louis commence par la découverte d’une nouvelle école d’escrime japonaise à Québec.

En septembre 2009, il se joint au Club de Shinkendo de Québec pour s’initier au maniement du sabre japonais sous la tutelle de Sensei Maxime Chouinard.

Après une année de pratique avec le Club de Shinkendo, Sensei Chouinard introduit un ancien style martial au programme de l’école, le Hyoho Niten Ichi Ryu. Fondée au début du 17e siècle par Miyamoto Musashi, cette école se caractérise par des techniques directes et sans fioritures ainsi qu’un fort accent mis sur l’attitude et la stratégie.

En septembre 2011, Sensei Pascal Landry ouvre une nouvelle école officielle de Shinkendo à Québec. Toujours fasciné par la vision complète des différents aspects du maniement du sabre qu’offre le Shinkendo, Louis quitte le Club de Kenjutsu pour revenir au Shinkendo.

Après neuf ans de pratique au sabre, Louis a atteint son grade Hyaku-i et poursuit son implication dans l’école à titre de Senpai (second instructeur).

STÉPHANIE PAQUIN

SENSEI DOJO RIMOUSKI

Hyaku-i (1er Dan)
Shido-in (Instructeur niveau 2)

Stéphanie s’est initiée aux arts martiaux avec le tai-chi, en 2002. Le désir de travailler avec des épées prends de plus en plus de place dans sa pratique.

Trois ans plus tard, elle s’inscrit au Club de Shinkendo de Rimouski. En 2010, elle décroche sa ceinture noire, à l’âge de 40 ans.

En 2012, elle suit des cours privés avec Soke Obata, à Los Angeles. Le désir de combattre à mains nues va naître à ce moment. « Un samouraï désarmé doit être apte à se défendre. » Stéphanie délaisse ses sabres pour se consacrer au au krav-maga et jiu-jitsu japonais. Elle obtient sa ceinture noire en jiu-jitsu en 2018, à l’âge de 48 ans.

La passion pour le maniement du sabre renaît la même année. Elle retourne à Los Angeles suivre des leçons avec Soke Obata et ouvre ensuite son Club de Shinkendo de Rimouski, à l’automne 2018.

DAVE BOUILLON

SENSEI DOJO MONTRÉAL

Goho
Kenshuin (Instructeur niveau 1)

Dès son tout jeune âge, Dave Bouillon s’intéresse aux Arts martiaux et s’initie au Karaté Kyokushin. En 2005, c’est en cherchant un style unique, qu’il découvre le Shinkendo à Rimouski. Fondé et dirigé par Sensei Bruno Saint-Pierre, l’école de Rimouski est la première au Canada. Pendant 3 ans, Dave poursuit son apprentissage et développe une véritable passion pour le maniement du sabre japonais.

En 2008, il déménage à Québec et continue l’étude du sabre sous la direction de Sensei Maxime Chouinard. Après quelques années d’entrainement, Sensei Maxime Chouinard introduit un style ancien, le Hyoho Niten Ichi Ryu. Tout en continuant son apprentissage du Shinkendo, Dave s’initie en parallèle à ce style ancien.

En septembre 2011, il obtient son rang d’instructeur et co-fonde Shinkendo Québec avec Sensei Pascal Landry. Il pratique le Shinkendo à Québec jusqu’en 2017.

Un changement de carrière amène Dave à déménager à Montréal. Toujours passionné par le Shinkendo, il entame rapidement les démarches pour réussir à ouvrir en 2019, l’école Shinkendo Montréal.